Les
Racines
Du
Développement

Trouvant son origine dans le rachat d'une scierie de BERTRIX par la famille FRANCOIS, la société PALETTERIES FRANCOIS a été fondée par Pierre et Bernard FRANCOIS en 1980 avec une capacité de production initiale de 1000 palettes par jour. Peu après se construisit une scierie à RODANGE (Grand-duché de Luxembourg).

Vue aerienne

La proximité et les exigences à tous égards (technique, qualité, discipline dans l'approvisionnement on time) imposées par son plus important client expliquent, pour une grande part, le succès de l'entreprise dès sa création.

 

Ce contexte favorable et les perspectives de croissance qu'il ouvrait conduisirent les FRANCOIS à ouvrir en 1993 le capital de la société à trois nouveaux actionnaires de caractère familial. Cette association permit de réaliser un investissement important en 1997 pour porter la capacité de production à son niveau actuel de 12.000 palettes par shift et qui fait des Paletteries François le plus important producteur d'emballages bois en Belgique. Peu après, la société GENPACK fut créée pour produire des volumes de mandrins carton. 

 A la même époque également, la Paletterie François entreprend un programme de valorisation énergétique de ses résidus de bois (copeaux, résidus d'emballages...) par l'installation d'une chaudière à alimentation automatique de 2000 KW. L'énergie calorifique dégagée servit, d'une part au  chauffage des bâtiments et, d'autre part, à l'alimentation des cellules de séchage de palettes. Celles-ci étaient, en effet, devenues indispensables dans le cadre du traitement phytosanitaire des EURO palettes.

 

Soucieux de diversifier ses activités et donc de renforcer la pérennité de ses cash flows, la Paletterie François entreprend en 2004 en association avec l'Intercommunale IDELUX l'étude de ce qui allait devenir le second pilier de son développement, à savoir la construction d'une unité de cogénération à partir de déchets bois recueillis dans les 55 centres de collecte de la province de Luxembourg. Cette unité d'une capacité de production de 2.5 MW d'électricité et  5MW thermique fut complétée par une nouvelle scierie d'une capacité de 800 m3 de grumes par shift et d'une unité de production de pellets de 45.000 T/an. Ses nouvelles activités furent groupées au sein de la société RECYBOIS dont le groupe François détient 55% du capital et en assure le management.

 

Dans le même souci de diversification et d'extension de ses activités par développement de niches connexes à ses deux métiers de base, le groupe FRANCOIS s'engage en 2006 dans le domaine logistique en organisant la collecte, sur le plan européen, des emballages et leur recyclage. A cet effet, le groupe acquiert un bâtiment de 13.000 m², construit sur un terrain de plus de 4ha contigu à ses propres installations. Dans un but de renforcer l'activité logistique du Groupe, celui-ci a racheté au début de ce mois d'octobre 2009 une société située à Chauny (France) spécialisée dans ce secteur.

L'ensemble des unités industrielles du groupe FRANCOIS s'étend ainsi sur plus de 14ha.

 

Le groupe se devait, par ailleurs, de chercher sans relâche à améliorer la performance de ses outils et de valoriser son savoir-faire dans le domaine de la cogénération. Dans cet esprit, le groupe a créé avec un partenaire luxembourgeois (LuxEnergie) une société (KIOWATT) qui a comme vocation la mise en place de cogénération.

 

Au terme de ses 30 ans d'existence, le groupe FRANCOIS constitue aujourd'hui un groupe industriel intégré et actif dans la filière bois en Wallonie et dans l'énergie renouvelable. Avec l'aide d'un personnel composé d'environ 160 personnes, le groupe peut se prévaloir d'un développement continu et durable depuis sa création.